Le témoignage de Christèle

Aujourd’hui, nous vous présentons Christèle, une de nos participantes Strong Angels à qui nous avons offert la possibilité de s’exprimer, pour pouvoir encourager d’autres femmes traversant aussi cette épreuve.
Découvrez son histoire à travers son récit plein d’honnêteté et de courage.

« Tout d’abord merci car j’ai souvent eu très envie de m’exprimer sur mon parcours, assez long et riche en émotions mais hormis mon entourage, je n’ai jamais vraiment su où m’auto décrire !!

Alors petit résumé de ma vie d’avant ; 2015, 32 ans à peine,  je venais de rencontrer un nouvel homme dans ma vie 6 mois avant cette fameuse annonce…
Ce jour là je suis allée au rendez-vous médical avec mes parents (à ma demande ma mère m’a accompagnée) et heureusement, car dès l’instant où le médecin a prononcé le mot « cancer », j’ai vraiment eu la sensation que le sol se dérobait sous mes pieds. Une sensation terrible et vraiment inexplicable, et je n’écoutais absolument plus ce que le médecin me disait..
De là, j’ai fait comme un blocage, je n’arrivais pas à en parler.

Puis, très vite, je me suis ressaisie car à peine un mois après, le gros traitement a commencé :  chimio, deux opérations, autogreffe et isolement en chambre stérile pendant 2 mois, puis radiothérapie…
Ah oui, la méga totale vu que j’avais un cas très rare et grave du cancer de l’ovaire..
Mais j’avais retenu une phrase lors de mon rendez-vous et cette phrase a toujours résonné dans ma tête: « Le moral fait la moitié de la guérison »
Et clairement aujourd’hui encore j’en suis convaincue !!

 

Après, il y a aussi tout le soutien de mon entourage ; ma sœur, mes parents, mes meilleurs amis et surtout mon fils qui était mon principal moteur. Il a 8 ans et je l’élève seule.. enfin pendant cette période, avec l’aide de mes parents car sans eux, je n’aurais jamais réussi à surmonter tout ce que comprend un quotidien classique, vous savez celui pour lequel on râle tout le temps à la base !!
J’ai toujours continué à me maquiller, et c’est mieux car avec la perte des sourcils, on ne se reconnaît plus trop.
Mais l’avantage ,comme disait mon fils, au moins j’avais de la chance car je n’avais plus besoin de me laver les cheveux !! ( oui,  à 8 ans on n’est pas fan de la douche!!)  😁

Alors c’est vrai, toute cette partie de changement physique est compliquée à accepter et assumer, mais il ne faut jamais se laisser aller. Je me suis achetée plein de nouvelles fringues car j’étais passée au 34 !
Vous remarquerez que je ne parle plus trop de mon ami du début, car même s’il a été présent à sa manière durant l’épreuve, il s’est empressé de me quitter à la fin des traitements !
Mais bon, c’est un épisode de vie compliqué pour un jeune couple.
Fin des traitements le 8 mars, date d’autant plus symbolique étant la journée mondiale des droits de la femme 😍

Et là, bizarre comme sensation, mais on ne nous  prévient pas.. on se sent seule, paumée.
Fini tous ces gens qui prennent de vos nouvelles quasi quotidiennement… Normal, vous êtes guérie. Fini toutes ces journées hyper rythmées par les soins, les rendez-vous médicaux..
Et là je suis tombée en plein dans la dépression post traumatique.
Heureusement, je suis tombée sur une psy genialissime qui m’a vraiment aidée à me reconstruire !
Quelques mois après je reprenais le travail. Enfin le retour à la vie sociale !
Attention qand même, on ne s’emballe pas, le mi-temps thérapeutique est primordial !!!
La fatigue se ressent.
Mais très vite, ça s’estompe, et petit à petit j’ai regagné en vitalité et ma confiance en moi. Car il faut le savoir, j’ai quand même des séquelles physiques ; cicatrices, prise de poids liée au traitement hormonal et à la menopause et mes cheveux qui frisent comme c’est pas permis !! 😂
Mais je suis là, je me sens femme, je me sens belle, je me sens dynamique et reboostée.
Aujourd’hui, j’ai rencontré l’homme de ma vie, on fait du sport ensemble, on court ( chose que je n’avais jamais réussi à faire de ma vie auparavant !!) Bon, je progresse en douceur mais je suis fière de moi quand même !

Quand mon amie Rachel m’a parlé du Muddy Angel, j’étais partante directe. Me bouger et passer un moment inoubliable. Avec, en plus, ma meilleure amie et ma belle sœur, qui se sont motivées pour l’occasion, nous étions toutes les 4 hyper fières de nous, 1ere course pour chacune d’entre nous et pour la bonne cause !
D’ailleurs, c’est décidé, on le refait l’année prochaine !
Alors oui , c’est dur mais gardez toujours en tête que le moral nous guérit déjà de moitié et pour le reste, faut faire confiance à nos super équipes médicales !!
Aujourd’hui je suis en pleine vie, heureuse et je me lance même dans une formation pour un nouveau boulot, ce que je n’aurais sûrement jamais osé faire avant !
Alors oui ça change une femme mais, à mes yeux, avec plus de positif et de motivation pour vivre sa vie à fond!!! Comme vous l’avez certainement entendu mille fois, traverser une telle épreuve ça change la vision des choses, et c’est vrai !
Enjoy 😉😘 » 

Christèle

Nos événements pour la saison Muddy Angel Run 2019 sont déjà en ligne ! Viens vite réserver ton billet pour la course de ton choix :